Maire de Bafia et Odile Prévot

Cameroun : Une belle rencontre entre Mme Marthe Félicité Zintchem, Maire de la commune de #Bafia et notre Secrétaire Générale, Odile Prévot

Le 5 juillet, Mme Marthe Félicité Zintchem, Maire de la commune de Bafia a reçu dans ses bureaux notre Secrétaire Générale, Odile Prévot. Toutes deux ont à coeur de soutenir la jeunesse. Merci Madame le Maire d’avoir reçu Odile Prevot et d’avoir été attentive aux actions de la Serge Betsen Academy (SBA).

Première femme Maire de Bafia, avocate et femme d’action, les enfants du centre SBA de Bafia vont être ravis de votre visite !

Nous remercions l’équipe de la Mairie de Bafia d’avoir publié le texte suivant suite à la visite d’Odile :

“Un hôte de marque chez le Maire.
Mme le Maire de la commune de #Bafia, Marthe Félicité Zintchem à Bodio, vient de recevoir en tête à tête la Secrétaire Générale de l’association Serge Betsen Academy qui lui a rendu une visite de courtoisie. Dans ce cadre, Mme Odile Prévot a expliqué à sa consœur Avocate l’objet de son séjour dans à la mairie ce jour. En fait, Mme Odile Prévot est venue présenter à sa consœur le Centre Abraham and Sarah de la Serge Betsen Academy, situé à côté du Lycée Classique et Moderne de Bafia. Ce centre a été créé en 2004 et prend en charge les jeunes de 11 à 20 ans. Cette année, il y a plus de jeunes filles que de garçons à qui le centre, placé sous la supervision locale de sieur Jean Cyrille Monthe, apporte un soutien scolaire, de l’aide médicale à travers l’infirmerie qu’ils fréquentent tous les samedis, et de l’appui sportif par l’exercice de plusieurs activités sportives dont le rugby, discipline dans laquelle le promoteur, Serge Betsen, a exercé au plus haut niveau jusqu’à être champion du monde. Le centre compte 65 enfants actuellement et 150 qui frappent à sa porte. Mme Odile Prévot prévoit implémenter le projet de confection des serviettes hygiéniques lavables au profit des jeunes filles de ce centre dont la plupart sont démunies, à condition que ce projet produise des résultats à Bangante où elle est en train de l’expérimenter. Si ce projet prend de bons rails, l’idée c’est que 75% des bénéfices reviennent aux filles pour blés autonomiste, et 25 % reviennent au centre pour son fonctionnement.
Mme le Maire a marqué sa totale approbation de ce projet qui contribue au rayonnement de la jeunesse locale tout en donnant une chance réelle aux enfants des démunis. Ce projet capte d’autant plus son attention qu’il intègre en priorité les jeunes qui sont l’axe fondamental des actions de Marthe Félicité Zintchem à Bodio en sa qualité de premier magistrat de la ville de #Bafia. C’est alors avec empressement qu’elle aura le loisir de visiter les locaux de ce centre. Et c’est sur une note d’appréciation mutuelle que les deux femmes en robes se sont séparées, non sans se souhaiter réciproquement un éclatant succès dans la conduite de leurs charges respectives.”