Nos réussites : Brice a appris à vivre en collectivité grâce au rugby !

Arrivé au centre il y a 2 ans, Brice joue au rugby tous les weekends dans le club SBA d’Etoudi. Aujourd’hui coach et joueur, le rugby lui plaît “avec un grand P” et lui a permis d’intégrer un groupe, d’apprendre à travailler en équipe, vivre en collectivité et maîtriser ses émotions.

Son plus beau souvenir rugby ? Son premier match en 2016 lors du tounoi de Bangangté !

Evénement : Un 2ème tournoi inter-centres SBA plus que réussi !

Le samedi 27 octobre était un grand jour pour les joueurs de rugby de la SBA. En effet, les équipes de Zoétélé, Bangangté et Etoudi se donnaient rendez-vous à Zoétélé pour la deuxième édition de notre tournoi inter-centres. C’est Abaa, Responsable du centre SBA de Zoétélé, coordinateur rugby de la SBA et coordinateur national du programme “Get Into Rugby” de la World Rugby, qui a organisé cette manifestation, avec l’aide de nos chers bénévoles, Laurent, Lionel, Francis et Cécile. Et vu l’application et l’enthousiasme des joueurs pendant le tournoi, on peut en conclure que c’était une belle réussite.

Un travail d’équipe a permis au tournoi de se passer dans les meilleures conditions : des poteaux ont été installés, un traçage au sol a été effectué pour aboutir à un terrain aux dimensions réglementaires, un double arbitrage a été mis en place et les équipes ont toutes été briefées la veille lors de leur arrivée à l’hôtel.

Lors du brief, Abaa est revenu sur les valeurs du rugby et a insisté sur la notion festive de l’événement. Il a été suivi par Lionel qui a rappelé ce que représentait la SBA, le privilège qu’ont les joueurs de participer à ce tournoi,  la nécessité d’avoir un comportement exemplaire sur et hors du terrain et le devoir de transmettre les valeurs de la SBA aux plus jeunes. Il a également présenté les règles du tournoi en insistant sur la sécurité et sur l’intransigeance des arbitres quant aux jeux dangereux. Les trophées mis en jeu lors du tournoi ont été présentés ainsi que le bouclier qui symbolise cette notion d’héritage évoquée par Lionel.

Ce sont donc des joueurs gonflés à bloc qui sont arrivés sur le terrain le lendemain matin.

Une petite démonstration de rugby avec les plus jeunes (environ 25 joueurs de 8 à 14 ans) a été mise en place dans un premier temps pendant laquelle ils ont effectués des jeux de manipulation du ballon et de course.

Le tournoi a ensuite commencé et six matchs de poules se sont alors enchaînés. Les rencontres étaient relativement serrées, le niveau général des joueurs étant assez homogène. Une cinquantaine de spectateurs dont des officiels tel le sous-préfet avaient fait le déplacement et ont suivi avec intérêt le tournoi pour la plus grande fierté des joueurs.

  

Les équipes d’Etoudi 1 et Zoétélé 1 se sont retrouvées en finale et après un joli match, c’est finalement Etoudi 1 qui est sortie victorieuse. Nous avons pu lire beaucoup de joie dans les yeux de nos joueurs fatigués !

Une séance photos a laissé place à la cérémonie de remise des récompenses tant attendue ! Un diplôme de participation individuel a été remis aux équipes classées de la 6ème à la 4ème place, et des médailles et diplômes, aux équipes classées 3ème et 2ème. Un trophée du meilleur marqueur a été attribué à Ebo’o Epima Simon Stephan (joueur de Zoétélé 1) pour le féliciter spécialement.

Enfin, le Chef de Secteur et un Chef de Village ont remis les trophées à l’équipe victorieuse : le magnifique bouclier de la SBA et la coupe des vainqueurs.

Une cérémonie de clôture a achevé cette journée en beauté autour d’un buffet convivial. Ce fut un magnifique événement. Et c’est déjà avec impatience que nous vous donnons rendez-vous en 2020 pour la 3ème édition du tournoi !

Un grand merci à tous les joueurs pour leur bel esprit rugby, à Abaa pour l’organisation du tournoi, à Lionel Quenardel du Collège Diderot de Massy, Francis Forestier et Laurent pour l’organisation et le coaching des joueurs, au Rugby Club Massy Essonne pour la pharmacie du tournoi et le bouclier (spéciale dédicace à Alain Henin), sans oublier Cécile pour son aide précieuse et BBC Sport Africa ainsi que Vox Africa pour la couverture de l’événement. Et surtout nous adressons un grand merci à notre partenaire La Financière Arbevel sans qui cette 2ème édition n’aurait pas été possible.

Retrouvez le reportage de Vox Africa ici :

 

Nos réussites : Guemeni Keou B, un jeune bien dans sa peau !

Guemeni Keou B. est un jeune du centre de Bangangté. A la Serge Betsen Academy depuis 6 ans, Guemeni a profité du soutien scolaire de la SBA ainsi que de la formation rugby. Aujourd’hui titulaire d’un BTS Informatique et Gestion, il partage des moments de rugby fort avec l’équipe de Bangangté. Il a fini 3ème de la 2ème édition du tournoi inter-centres de la SBA. Nous le félicitons pour le joli parcours accompli jusqu’à maintenant et lui souhaitons bon courage pour la suite.

Cameroun : résultats scolaires 2017-2018

Cette année les résultats officiels des examens se sont faits attendre. Mais les voici et c’est avec une grande joie que nous vous les présentons :

Baccalauréat général et technique : 57% de réussite pour nos bacheliers contre une moyenne nationale en progression mais qui atteint seulement les 51%. https://www.journalducameroun.com/261756-2/

Probatoire (équivalent du bac en 1ère) : 84,6% de réussite

CAP : 100% de réussite

BEPC : 66,6% de réussite

Concours d’entrée en 6ème : 100%

Enfin pour les classes intermédiaires, ce sont 85,8% des enfants qui passent en niveau supérieur.

Nous sommes très fiers de ces résultats et de nos équipes, grâce à qui nous atteignons sur l’ensemble des examens et des passages en classe supérieure un taux de 82,7% de réussite cette année, une nette amélioration quant à l’année précédente qui était de 73%.

Félicitations à tous!

Et continuons sur cette voie pour l’année 2018-2019!

Cameroun : des travaux à Bafia

Depuis sa création et son agrandissement en 2014, nous avons fait des travaux d’aménagement et d’embellissement du centre de Bafia  grâce à la Wasps Legends Charitable Foundation (WLCF) qui a participé pour ces travaux d’un montant de £7018 (soit 7840€). Nous avons cassé une cloison afin de faire communiquer les deux grandes salles d’études, nous avons pu repeindre tout le centre et faire des réparations à l’intérieur comme à l’ extérieur.

   

Dans la lignée de ce que nous avons mis en place à Bangangté, en rendant le centre coloré, gai et accueillant, nous avons souhaité redonner un coup de jeune au centre de Bafia, en y emmenant de la couleur.

Avant Après      

Nous en avons profité pour faire des travaux d’aménagement et des réparations, les saisons des pluies n’étant pas tendres avec les canalisations et gouttières. A l’extérieur, un pont pour accéder au centre a été construit pour faciliter l’accès et le sécuriser.

  

Il a aussi été décidé d’emménager l’arrière du centre avec des arbustes et un potager avec des choux, des salades. Ce seront les jeunes qui seront en charge de s’occuper du potager et de récolter les légumes. Ces aménagements seront effectués lors du dernier trimestre 2018.

Nos réussites : Philippe, vers toujours plus de progression

Philippe est sur le point de terminer sa formation sur les objets de perles.

Aujourd’hui, il est fier de nous montrer son travail et c’est le collier d’Odile qui l’inspire pour ses futures créations.

  

Philippe suit également chez un artisan une formation sur le travail du bambou depuis trois mois. Il n’est pas encore autonome selon son professeur mais devrait parfaire son niveau dans les prochains mois. Il est très heureux d’apprendre !

    

Grâce aux différentes levées de fonds réalisées pour son projet, comme vous le savez déjà un atelier lui a été construit sur le terrain du centre de l’Eau Claire. Cet atelier possède une chambre à l’arrière, qu’il nous a montrée tout fier avec son grand sourire communicatif.

La SBA a pu lui offrir un lit et une lampe solaire qu’il pourra utiliser dans son atelier et dans sa chambre dès que le jour se couche, aux alentours de 18h…

Nos réussites : Ledoux, rugbyman de Bangangté

Lors du voyage de Serge en 2011 au Cameroun, Ledoux appartenait déjà à l’équipe de rugby de Bangangté. Il se souvient avec le sourire qu’il jouait encore pieds nus à l’époque. Sept ans après, il n’oublie pas la SBA et vient toujours retrouver ses petits frères sur le terrain quand il est de passage a Bangangté car depuis 2 ans il travaille à Yaoundé, en tant que chargé de la mise en rayon dans le Casino de la capitale. Nous sommes très fiers de lui.

Sans pour autant oublier la SBA et ses amis de Bangangté, il profite de rentrer au village voir sa maman, pour aller aux entraînements de rugby du dimanche matin.

On adore !

Nos réussites : le petit Ange

Ange, 4 ans, atteint de trisomie 21, avait bénéficié de l’aide de la SBA grâce à un don d’un trotteur il y a 3 ans et des vitamines des USA qu’ il adore grâce à leur forme de petit nounours. Nous le suivons très régulièrement grâce à notre infirmerie et sa maman Rosanne est très présente dans notre centre.

Aujourd’hui Ange mange seul comme un grand et parvient à se déplacer. Pour marcher encore un petit soutien est nécessaire mais il fait de gros progrès.

     

Sa maman Rosanne, que vous reconnaîtrez sur les photos de la SBA Coop est très impliquée dans le centre. Tous ces enfants y viennent et bénéficient de nos activités, elle est aujourd’hui très fière d’être impliquée dans la SBA Coop car elle a réalisé que la partie des récoltes qu’elle et les autres mamans reversent à la SBA permet de nourrir tous les enfants du centre plusieurs fois par semaine.

  

Nous touchons du doigt notre rêve de l’autosuffisance. Il reste encore beaucoup de chemin mais l’exemple de cette famille nous fait chaud au coeur. L’implication des parents étant pour nous primordiale pour le bon fonctionnement de nos centres mais surtout pour que les enfants puissent se concentrer sur l’école et les activités en étant soutenus par leurs parents.

Cameroun : l’infirmerie de l’Eau Claire en pleine activité

En novembre dernier, nous avions constaté une diminution de la fréquentation des malades de notre ancien dispensaire et avons donc décidé à partir de 2018 de terminer le contrat de partenariat avec l’Université des Montagnes afin que la présence d’une personne du corps médical soit plus régulière car deux jours de présence d’un  médecin et d’ une sage-femme ne suffisait plus.  Pour palier à cela depuis le mois de mars, nous avons désormais un infirmier cinq jours sur sept dans notre centre de Bangangté. Cet infirmier permet aux enfants du centre, à leur famille mais aussi aux habitants du village de bénéficier des premiers soins, de conseils de prévention, de détection afin d’être dirigé rapidement vers l’hôpital si nécessaire. Nous avons mis fin à notre partenariat avec l’université des Montagnes (UdM).

En trois mois, le nombre de visites n’a cessé d’augmenter à l’infirmerie, grâce à un bon travail de bouche à oreille par Djibril et les visiteurs de Jacques  dans la ville de Bangangté. Trois campagnes de sensibilisation ont été mises en place et les rappels antitétaniques. Cet été ce sera une consultation générale pour tous les enfants du centre.

Voici Jacques notre infirmier en train de vacciner Camille, un de nos joueurs de Bangangté. Comme cela était prévu, le mois de juin a été l’occasion de faire le rappel du vaccin antitétanique pour les joueurs de Bangangté.  Et pas question d’oublier celui qui gère notre centre l’Eau Claire. Djibril, avec son T-shirt jaune bénéficie lui aussi du rappel de vaccin. Tout ça avec le sourire!

Prochain rappel dans 10 ans!

 

Nous tenons à remercier grandement sa Majesté Bernard Mbiandou Yongang de la Chefferie traditionnelle Lafeng, qui nous a grandement aidé à faire la promotion de l’infirmerie du centre.

Cameroun : des nouvelles de la SBA COOP, un an après

Nous vous les avions présentées fin 2016, les revoici, nos mamans de la SBA Coop lors d’une réunion pendant le voyage d’Odile.

Un an après sa création, nous voilà à dresser le bilan suite aux deux récoltes de haricots et une de maïs sur l’année écoulée. Notre coopérative agricole qui rassemblait 11 mamans d’enfants inscrits au Centre de l’Eau Claire de Bangangté a donné des résultats très prometteurs pour une première année. Ce sont 73% des objectifs qui ont été réalisés.. Pas assez d’engrais pour certaines et une mauvaise récolte pour d’autres du fait des chenilles et des termites.

Forte de cette première année d’expérience, nous aurons 12 mamans en 2018, il a été décidé de revoir certains investissements à la baisse. Chaque maman bénéficiera de 20 000 FCFA de graines, engrais et fientes pour la culture, ce qui leur permettra d’atteindre sans problème l’objectif donné.
C’est un excellent projet, qui continuera de donner d’excellents résultats !