Bangangté : Reconstruction de l’école de Fatgo’o

L’école publique de Bangangté dont le toit menaçait de s’écrouler sur les enfants a été reconstruite.

 

 Une bonne partie des enfants du centre L’Eau Claire fréquente l’école publique de Bangangté située près du centre.

Les années passant, le toit de l’établissement se dégradait, le risque d’écroulement mettait en danger la vie des enfants et des enseignants. Les parents des élèves avaient décidé de construire par leurs propres moyens une autre école juste à côté. Ils ont pu compter sur la SBA qui a financé le projet grâce à l’un de leurs partenaires, un donateur qui compte sur notre discrétion. Nous le remercions vivement. La construction de l’école s’est achevée le 25 mai 2012.

La toute nouvelle école de Fatgo’o est fonctionnelle et équipée convenablement. Un secrétariat jouxte désormais le bureau du directeur, les 2 salles de classes sont pourvues de 10 bancs neufs en plus des anciens.

La Serge Betsen Academy se réjouit d’avoir été partie prenante de cette réalisation essentielle pour une centaine d’écoliers désireux de reprendre le chemin de l’école en toute sécurité et dans des conditions favorables.

Cameroun : Inauguration du centre « Jardin Eden » par Serge Betsen

C’est avec beaucoup d’émotion qu’a eu lieu l’inauguration du nouveau centre de la Serge Betsen Academy,  Jardin Eden , à Yaoundé, le mardi 8 novembre par Serge Betsen et une délégation anglaise.

Madame Anne Gain, femme de Monsieur l’ambassadeur de France au Cameroun, nous a fait le plaisir de participer à la cérémonie.

L’ensemble des bénévoles, pas moins de 13, s’est mobilisé pour présenter le centre à nos hôtes aqui ont assisté à un spectacle préparé par les enfants, du reste fort impressionnés par Serge. Chants, danses et goûter ont rythmé cet après-midi riche en échanges et en rires. Cette cérémonie s’est achevée par une danse endiablée au rythme folklorique jouée par un groupe local dans le jardin du centre. Tous les convives se sont déclarés heureux d’avoir partagé ces moments de bonheur avec les enfants et les bénévoles du centre.

Le centre a ouvert ses portes courant septembre. Il accueille quotidiennement une trentaine d’ enfants. Les activités sont réparties comme suit : un atelier de soutien scolaire, un atelier bibliothèque-ludothèque, un atelier de loisirs (chants, danses, bricolage, etc.).

Bafia : Focus sur la visite du centre

Notre visite du centre de Bafia comme à l’accoutumée ne nous a pas laissés indifférent une fois encore. Premier centre sur le passage de la délégation anglaise et premiers échanges avec les enfants.

 Après un déjeuner sur le pouce, nous sommes arrivés au centre où nous attendaient les enfants. Quelques chaleureuses poignées de mains ont été échangées, puis  c’est avec appréhension et beaucoup de respect que Charles Bessong nous a lu une lettre écrite par l’ensemble des enfants.

En voici la retranscription :

Chers parrains, honorable grand frère, cher monsieur Kais, vénérables visiteurs.

Les enfants du centre Rosy vous souhaitent une chaleureuse bienvenue.

Votre visite nous redonne de l’énergie. Elle nous convainc que nous ne sommes pas et que nous ne serons jamais abandonnés.

Pour beaucoup d’enfants de par le monde, c’est un rêve de voir le grand frère « Serge ». Quel honneur pour nous, enfants de la grande famille Serge Betsen Academy ,de l’avoir parmi nous. Aussi profitons nous de ta présence pour te dire de vive voix et du fond du cœur « merci pour tout ce que tu fais pour nous, enfants de familles pauvres, orphelins pour certains, familles divisées pour d’autres ».

Nous étions sans espoir ;

condamnés à faire de petits métiers ;

à être dans la rue ;

exposés à la prostitution ;

exposés aux mariages précoces ;

exposés à la délinquance.

Et malgré le fait que tu sois allé si haut et que le temps soit ce qui te fait le plus défaut, tu n’as pas oublié ceux, qui comme nous,  sont restés très bas.

Tu as décidé de sacrifier ton temps.

 Tu as mis en branle tes relations, tu as investi ton énergie et tes connaissances pour nous redonner goût à la vie, pour nous faire caresser l’espoir de lendemains meilleurs pour nous et nos familles.

Nous t’en sommes infiniment reconnaissants et sollicitons le Bon Dieu pour qu’il t’accorde la grâce d’une longue vie. Pour qu’il rallonge tes moyens matériels. Pour qu’il épaississe ton carnet d’adresses afin que tout ce que tu as prévu pour nous se réalise. Et que nos larmes d’enfants déshérités soient à jamais essuyées.

Quant à nous, enfants du centre Rosy, fils de la Serge Betsen Academy, nous ne pouvons pas te promettre d’être de grands rugbymen car personne parmi nous n’en a la force ni la technique nécessaire ; nous ne pouvons pas te jurer de devenir de petits Mozart,  nous en avons la volonté mais pas toujours les moyens. 

Nous te garantissons qu’avec tous les sacrifices que tu fais pour nous, nous dirons « non” à toutes formes de déviances sociales et nous barrerons la voie à l’analphabétisme. Tu trouveras toujours en nous un groupe d’enfants ambitieux et volontaires, afin qu’à travers nous, ton œuvre perdure. Toi qui as su rendre illustre le nom Betsen, un patronyme Bafia. Nous t’aimons, nous t’admirons et enfin nous te disons d’une voix :  « vas de l’avant ».

Notre amie Odile a remarquablement traduit ce beau texte  qui a ému toute la délégation. Une remise de maillots aux enfants a conclu ce superbe après-midi dans la joie et les rires.

 

Cameroun : Visite des centres par une délégation anglaise

C’est durant une semaine, en ce début du mois de novembre 2011, qu’une équipe de 7 personnes en provenance du Royaume-Uni accompagnant Serge Betsen, a visité l’ensemble des centres de la Serge Betsen Academy au Cameroun.

 Le groupe, composé pour la plupart d’hommes d’affaires, avait gagné ce voyage ainsi que la visite des centres de la SBA en compagnie de Serge, lors d’un dîner de charité organisé à Londres pour le jubilé de Serge. Odile Prévot-Mussat fut la seule femme du groupe à participer à ce voyage. Un grand merci à elle pour la patience et la bonne humeur dont elle a fait preuve tout au long du séjour.

L’équipe a  pu observer le fonctionnement de l’association et  prendre connaissance de  ses  actions  au Cameroun. Au-delà de la découverte d’une nouvelle culture, la rencontre avec les enfants fut un moment inoubliable. 

Cameroun : Jardin Eden ou la naissance d’un centre à Yaoundé

Jardin Eden est né d’une rencontre entre le Docteur NGamy et des volontaires désirant s’investir dans la vie locale et apporter une aide concrète à une population défavorisée.

 

C’est lors d’une kermesse organisée par Elisabeth N’Gamy, directrice du centre « Eau Claire » qu’ils décident de rejoindre la SBA et d’ouvrir un centre socio-culturel sur le modèle de celui de l’ « Eau Claire ».  Le but de leur démarche est de proposer des ateliers quotidiens  à 75 enfants âgés de 5 à 12 ans : ateliers manuels, lecture de contes, sport, soutien scolaire, jeux, etc.

Leur objectif premier est de venir en aide aux enfants de familles très défavorisées du quartier.

La maison qui hébergera le centre a été trouvée et les travaux de réfections sont en bonne voie. Nous attendons l’arrivée des premiers enfants pour la rentrée des classes en septembre 2011.

Toute l’équipe de la SBA est heureuse d’accueillir en son sein de nouveaux membres.