Donation : Merci au Groupe ARNO

Un don matériel qui représente beaucoup et qui fait la différence pour ces enfants.

 

Un très grand MERCI au groupe ARNO, entreprise camerounaise, qui a eu l’immense générosité de fournir plus de 600 cahiers, des centaines de stylos, craies, ardoises, protège-cahiers et boîtes académique (contenant compas, règle, équerre etc) pour la rentrée scolaire 2012.

C’est un grand soulagement pour les enfants et familles pour qui la rentrée scolaire est toujours le moment le plus difficile à affronter.

Un don matériel qui fait la différence pour ces enfants.

MERCI

Vidéo : 10 ans de la SBA

Pour visionner la vidéo du Festirugby

Lire la vidéo :Ici

 

Bangangté : Réparation du puits grâce à ALBOAN

Grâce à une subvention financière de l’association ALBOAN (https://www.facebook.com/alboan.btz), le centre de BANGANGTE a pu réparer son puits. D’autres projets sont à l’étude.

L’occasion aussi de remettre aux rugbymens les maillots utilisés lors des 10 ans à Bayonne.

 

 

Bangangté : remise de dons rentrée 2014

Un grand merci au groupe Arnopoulos pour la donation de fournitures scolaires, ainsi qu’à tous les autres donateurs pour le matériel de rugby, vetements etc…

          

Bangangté : Défilé et match de rugby

Lors de la fête nationale, le centre de Bangangté participe au défilé en mettant la SBA en avant

    

Yaoundé : Kermesse SBA

Tous les centres réunis pour la kermesse SBA à Yaoundé le 7 avril 2013

Le 7 avril dernier à Yaoundé, a eu lieu la kermesse de la SBA Cameroun. Cet évènement a réuni tous les centres de l’association venus avec quelques enfants qui ont découvert la ville pour la première fois.
Spectacles, défilés, démonstrations sportives et ventes ont permis de faire connaître l’association et aux centres de récolter des fonds par eux-mêmes.

Nous remercions tous les organisateurs, sponsors, donateurs et participants de cet évènment pour leur soutien.

 

Zoétélé : L’association V2R rénove le centre de la SBA

Lire le témoignages des jeunes de V2R. 

« C’est la troisième année que nous partons au Cameroun, pour certains d’entre nous c’est la cinquième fois.

Cette année nous sommes allés rénover le centre de rugby de la Serge Betsen Academy à Zoétélé. Cela s’est très bien passé, le chantier n’était pas en très mauvais état mais avait besoin d’un rafraîchissement. Certains enfants du centre nous ont même aidés. Nous avons tous été touchés par l’accueil qu’ils nous ont réservé, avec de la danse, des chansons, ils nous ont fait participer. Un des moments forts de ce voyage a été lorsqu’on a dû quitter tous les enfants après qu’ils nous aient remerciés pour les travaux accomplis avec des danses, des chansons, une pièce de théâtre. Ils sont venus jusqu’à notre motel pour nous souhaiter un bon retour en France, nous avons pris plusieurs photos avec eux, c’était assez émouvant comme chaque année de quitter ces enfants à qui l’on s’attache en très peu de temps.

Bien évidemment nous aimerions retourner au Cameroun dans les années à venir car c’est un voyage fort en émotion, un voyage qui nous fait tous grandir et nous fait prendre conscience de beaucoup de choses. Nous avons la chance de pouvoir aider des enfants qui en ont besoin, de rencontrer de nouvelles personnes, de connaître une nouvelle culture…

De plus le tournoi et les interventions de rugby dans l’école de Zoétélé ont aussi été un moment inoubliable, car voir dans le pays du ballon rond des jeunes et enfants s’investir autant dans ce sport magnifique qu’est le rugby et qui plus est dans des conditions difficiles, félicitations …. »

Les jeunes de V2R

Cameroun : Lionel, notre responsable rugby en voyage dans les centres

Lionel Quénardel, bénévole de l’association depuis plusieurs années, revient d’une semaine au Cameroun après avoir visité les centres de la SBA en compagnie de sa compagne et d’un ami.

Retour sur son périple.

Retour sur le voyage du 14 au 19 avril 2014 (par Lionel Quenardel)

 

LUNDI 14/4. Arrivée à l’aéroport de Yaoundé Nsimalen à 4h15.

Nous sommes pris en charge par Merlin ‘Colonel VIP Prestige’, qui sera notre chauffeur toute la semaine. Petit halte récupération au Clos Fleuri, un gîte dans lequel nous serons hébergés durant le séjour.

Le midi, repas et briefing chez Elisabeth ‘mamy’ Ngamy, la présidente de l’association SBA au Cameroun, en compagnie de Nadège (responsable du centre Jardin Eden) ; de M’Bamba (responsable rugby SBA), deJean Cyril (responsable du centre Abraham & Sarah)… et de nombreux enfants ! afin d’établir notre emploi du temps, nos interventions sur les centres SBA (Serge Betsen Academy) et de déposer une bonne partie des 150 kg de fournitures scolaires apportées, qui serviront pour la prochaine rentrée.

Nous aurons l’occasion, ce jour là, de découvrir Yaoundé avec notre chauffeur Merlin, avant d’aller chercher notre troisième acolyte, Francis ‘Cissé’ Forestier, représentant le Rugby Club Massy Essonne (RCME) à l’aéroport.


 MARDI 15/4.

En début d’après-midi, nous nous rendons au centre Jardin Eden de YAOUNDE, où nous sommes accueillis par Nadège & Christelle, les responsables, et une vingtaine d’enfants. Nous avons pu intervenir auprès des enfants de façon très conviviale (comptines, devinettes, jeux, chansons…), en utilisant, notamment, le tableau blanc apporté. Visite des locaux et installation d’un lecteur DVD puis, visite du chantier APEAJ, futur centre de formation (filières techniques, soudure et électricité) en compagnie de Christian. Chantier pour lequel la SBA a levé des fonds à hauteur de 5000€. Le chantier entamé en janvier 2014 à l’air de bien avancer. Lors de notre passage, en fin d’après-midi, des ouvriers quittaient les lieux. Ils sont restés quelques minutes supplémentaires pour nous donner de plus amples informations.

MERCREDI 16/4.

Départ pour le centre Atoak Koumou Rugby de ZOE-TELE, à 2h de route au sud de Yaoundé, en compagnie de M’Bamba. Nous avons mangé un morceau sur la route dans la ville de MBALMAYO.
Sur place nous avons été reçus par Louis Paul ABA, avec lequel nous visitons les locaux (‘gymnase’) et le terrain de ZOE-TELE avant de nous rendre à NKOUMADJAB où Louis-Paul nous présente l’intervenant local,Martial.

Nous avons pris en charge un entrainement d’une cinquantaine d’enfants (de 6 à 18ans, dont 3 filles).

Contenu de séance :

1/ ‘Skills’ travail de passe, course et manipulation ;

2/ Jeux de lutte, par petits groupes de 2 ou 3 joueurs de même catégorie (debout – au sol..) ;

3/ Matchs avec lancement de jeu par l’éducateur (2 équipes de 7 joueurs en 7-10ans ; 3 équipes de 8 joueurs en 11-14ans). Durant le dernier temps de jeu, les plus âgés préparaient une boisson et un plat (riz –sauce arachide) accompagnés de petits pains apportés. Nous avons eu l’occasion de remettre un peu de petit matériel rugby (protège-dents ; casques ; ballons…) au responsable du centre, avant de visiter les locaux du projet de soutien scolaire de NKOUMADJAB, et reprendre la route, non sans avoir salué Mr ABA’A, le donateur du ‘gymnase’ et de la salle de musculation de ZOE-TELE.

 JEUDI 17/4.

Départ pour le centre Eau Claire de BANGANGTE (à 4h de route au nord-ouest de Yaoundé), petite pause sur la route à MAKENENE, notamment pour négocier le prix d’un varan… 28.000F.CFA, trop cher ! Puis restauration à TONGA, au menu, singe ou Boa… Arrivée à BANGANGTE vers 14h. Accueil très chaleureux par une vingtaine d’enfants (6 à 20 ans) qui nous ont reçus avec des chants et de petites scénettes. Nous avons eu l’occasion de visiter un centre très bien agencé : un dispensaire (don de petit matériel), une salle de cours (où les enfants nous ont reçus) et une bibliothèque qui apparait bien équipée (plusieurs postes informatiques, de nombreux livres, microscopes, jouets pour les plus petits…). Nous avons eu l’occasion d’y installer un ordinateur portable et un lecteur de DVD.

Les plus grands (16-20ans) participent aux entrainements hebdomadaires de rugby, et sont demandeurs d’un retour sur leur pratique. Nous avons improvisé des situations de plaquage et d’attitude défensive, ainsi que des oppositions de 1c1 ou de 2c2 au sein même du centre. Entre un avocatier, et un champ d’igname, nous n’avions pas de ballons gonflés, un avocat du coin a fait l’affaire… Un vrai régal !

Nous remettons à Djibril, le responsable du centre, un peu de matériel de rugby, et le matériel pédagogique permettant de finir l’année scolaire.

 VENDREDI 18/4

Le lendemain matin, nous avons l’occasion de passer en ville afin d’acheter une télévision écran plat (don STAPS Paris XI), pour accompagner le lecteur DVD apporté. En rentrant, nous visitons le lycée moderne et classique de BAFIA, qui accueille 2600 élèves, déserté pour cause de congés de Pâques, et qui scolarise plusieurs enfants du centre SBA local. Le proviseur, avec qui nous nous sommes entretenus, s’est enthousiasmé du travail réalisé par le centre Abraham & Sarah. En fin de matinée, nous avons rencontré l’ensemble (21) des élèves de ce centre. Nous avons reçu un accueil très ‘officiel’, mais néanmoins chaleureux. Nous avons eu l’occasion d’intervenir auprès des élèves sur des thèmes généraux (Education, Santé, Travail, Respect…), lors d’un cours magistral de prés de 2h. Cela a débouché sur un échange très pertinent avec les élèves. Nous avons remis ordinateur portable, lecteur DVD, et télévision de façon très protocolaire…

Nous n’avons malheureusement pas pu installer ‘Skype’, le centre n’étant pas équipé de connexion internet. En fin d’après-midi, nous avons partagé un repas avec les enfants, avant de rendre visite aux familles de 2 jeunes du centre, Sorelle et Ghislain.

 BILAN  

Malgré la frustration de ne pas avoir pu approfondir davantage les échanges au sein même des centres SBA, notre voyage a été très enrichissant pour tous. Nos rencontres ont été sincères et conviviales. Nous regrettons de n’avoir pu intervenir au centre (rugby) Ekonou de YAOUNDE. Nous espérons avoir l’occasion de le faire lors d’un prochain voyage.

 

Article du MIDI OLYMPIQUE:  http://www.rcmessonne.com/photo/ARTICLE%20SERGE%20BETSEN%20ACADEMY%20ET%20COLLEGE%20DIDEROT(1).jpg

 

Article publié sur le site du Rugby Club Massy Essonne (RCME), relatant notre petit voyage. Merci à eux ! http://www.rcmessonne.com/module_web/actualite/popup_actualite.php?actu=1266

Cameroun : Partenariat et soutien à l’association APAJ pour la formations des jeunes

La SBA soutient le projet de Centre de formation pour les jeunes mis en place par APAJ (Association camerounaise Pour l’Auto Emploi des Jeunes)

Cette année, l’association camerounaise APAJ qui existe déjà depuis 11 ans, a obtenu un financement PRODESO afin de concrétiser leur projet : construire un nouveau Centre d’Appui Social à l’Installation Professionnelle (CASIP). Ce centre de formation cible principalement de jeunes adultes qui ont envie de devenir des techniciens. Une formation technique de qualité  dans deux filières  la construction métallique et l’électricité industrielle. Ces formations dureront 2 à 3 ans (CAP et BEP), et une fois terminées CASIP accompagnera les jeunes dans leur recherche de stage et d’emploi.

L’éducation est la mission phare de la Serge Betsen Academy, et la formation professionnelle est l’aboutissement de tous ces efforts, qui assure la réussite des jeunes en leur donnant les moyens de s’auto-créer un emploi, leur garantissant ainsi un avenir plus stable et prometteur. Pour toutes ces raisons, et suite à la rencontre des membres et du Président d’APAJ, les membres du bureau de la SBA ont décidé de soutenir ce projet en participant financièrement à sa réalisation à hauteur de 5 000 euros dans l’espoir de voir des jeunes de la SBA bénéficier des formations proposées.

 

Bafia : 6 months after the opening

Retour sur le centre six mois après l’inauguration du nouveau bâtiment

 

En janvier 2013, Serge Betsen avait inauguré le nouveau bâtiment du centre de Bafia. Aujourd’hui il est entièrement équipé, avec une salle de classe, une bibliothèque et une salle informatique. Cette dernière avait été aménagée grâce à un don d’ordinateurs acheminés par le container en novembre dernier et représente une chance inouie pour de nombreux jeunes : la plus part d’entre eux n’avait jamais utilisé un ordinateur auparavant. Les enfants apprennent donc à se servir du traitement de texte, à effectuer des recherches pour l’école sur internet et à s’informer.

Voila donc un beau moyen pour ces jeunes de Bafia de toucher à la nouvelle technologie qui se développe de plus en plus en Afrique et qui devient un moyen indispensable de travail.